MORSURE

MORSURE

Une femme sur sept est victime de viol. Une femme sur trois est victime de violence. En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

Six femmes, six figures, viennent nous dire, nous montrer, des violences. Faire rire là où on a déjà pleuré. Dire ce qui aurait dû être dit, dire ce qui l’a déjà été. Il y aura l’analyse du « guide de la féminité », des petits papiers à lire, des élans d’amour et de colère, des rires, des cris, Michel, du sang et des paroles d’enfants. Il y aura des chiffres à ne pas oublier, des mots. Il y aura l’envie d’y croire, la nécessité de dire et celle de faire place au silence, quand on a perdu les mots. Le silence, quand on les a retrouvé.
Les six comédiennes au plateau, viennent témoigner, avec leur jeunesse, de leur temps. Morsure parle d’aujourd’hui, de ce que beaucoup de femmes vivent en silence, de ce que l’on entend tous les jours dans le métro, dans la rue, et c’est cela que nous voulons dénoncer. Les petites violences quotidiennes qui harcèlent et étranglent. Elles sont constantes, sourdes. « On s’y fait », c’est cela qui est grave, que nous refusons.
C’est corps rapportés, viennent brisé le présent, le temps d’un moment privilégié.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement